Titre En voiture !

Contexte

La voiture n'est pas un cocon, un bouclier anti-pollution. Au contraire, les prises d'air sont proches des pots d'échappement. Situé au cœur de la circulation, l'automobiliste est ainsi la première victime de la pollution liée au trafic routier.

Le questionnaire ci-dessous se concentre sur les trajets des Franciliens qui se rendent tous les jours en voiture à leur travail pendant les heures de pointe du trafic routier (7h-10h le matin OU 17h-20h le soir). Le nombre de questions varie selon le type de parcours. En fonction de vos réponses, on peut estimer les niveaux moyens de dioxyde d'azote (NO2) dans l'habitacle, pour les trajets effectués avec les mêmes caractéristiques que le vôtre. Ces estimations sont le fruit d'une analyse statistique des mesures réalisées par Airparif en 2008 et 2011. La finesse des résultats et des informations fournies peut varier d'un trajet à l'autre.

Plus de précisions ici.


Questionnaire
 
 
 Attention, votre temps de trajet doit être compris entre 1 et 180 minutes ! 
 
Résultat d'un trajet moyen
Les trajets empruntant le Boulevard Périphérique et ayant pour origine et destination une commune de la Grande-Couronne n’ont pas été évalués dans le cadre de cette étude.
Compte tenu de la très faible proportion des trajets "Domicile-Travail" réalisés en voiture de Paris en direction de la Grande-Couronne (seulement 1% des trajets "Domicile-Travail" réalisés en voiture) cette typologie de trajet n'a pas fait l'objet de mesure.
  • NO2 :  µg/m³
  • Parmi les trajets effectués lors de l'étude avec les mêmes caractéristiques que le votre :
 36% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 90% présentent des teneurs comprises entre 200 et 260 µg/m³.




 28% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 170 et 220 µg/m³.
  90% présentent des teneurs supérieures à 150 µg/m³.
  25% moins de 1% moins de 5% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 140 et 200 µg/m³.




 5% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 130 et 190 µg/m³.




 3% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 100 et 170 µg/m³.




 Moins de 5% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 85 et 150 µg/m³.
  90% présentent des teneurs inférieures à 160 µg/m³.
 Moins de 1% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 95 et 130 µg/m³.
  90% présentent des teneurs inférieures à 145 µg/m³.
 Moins de 1% présentent un dépassement de la valeur guide OMS extrapolée par l'ANSES.
 60% présentent des teneurs comprises entre 75 et 125 µg/m³.
  95% présentent des teneurs inférieures à 145 µg/m³.
  • La moyenne obtenue selon l'état du trafic (vitesse moyenne) :
 255 µg/m³ en cas de trafic globalement congestionné (vitesse inférieure à 25 km/h en moyenne).
 214 µg/m³ en cas de trafic moins dense (vitesse comprise entre 25 km/h et 40 km/h en moyenne).
 140 µg/m³ en cas de trafic plus fluide (vitesse comprise supérieure 40 km/h en moyenne).



Facteurs d'influence pour le MIN :
  • Zone rurale
  • Axes secondaires
  • Peu de trafic routier, circulation très fluide
  • Pas de zone couverte (type tunnel)
Facteurs d'influence pour le MAX :
  • Zone urbaine
  • Axes majeurs (type Bd Périphérique)
  • Densité de trafic importante, circulation congestionnée
  • Présence de zones couvertes (type tunnels)