détail d'une actualité Inventaire des émissions 2015

Le vendredi 19 avril 2019

Airparif publie l’inventaire des émissions de polluants atmosphériques et des émissions de gaz à effet de serre ainsi que des consommations énergétiques de l’Île-de-France.

Fruit de deux années de travail, son élaboration est encadrée par des méthodologies rigoureuses, partagées et reconnues au niveau national et européen. L’inventaire 2015 permet de recenser la nature et la quantité des polluants, et pour chaque polluant ou précurseur : le niveau d’émission par secteur d’activité atmosphériques émis par différentes sources en fonction de leur localisation.  

L’inventaire 2015 s’appuie sur les données d’activité et les statistiques spatialement les plus fines. Les émissions 2005, 2010 et 2012 ont été entièrement recalculées afin de présenter des séries temporelles cohérentes sans possibles biais méthodologiques. AIRPARIF y propose une répartition par secteur émetteurs des émissions au fil des saisons, et non plus seulement annuellement comme c’était jusqu’ici le cas.

Cette publication constitue une référence pour de nombreux acteurs. Pour les collectivités, les acteurs économique, les bureaux d’études, les associations. Elle permet d’appréhender les contributions des différents secteurs d’activités aux consommations énergétiques, aux émissions de polluants atmosphériques et aux émissions de gaz à effet de serre. Elle fournit les données de référence pour les actions de politiques publiques sur le thématique air, climat et énergie. Sa granulométrie, à l’échelle des territoires permet d’alimenter les travaux d’élaboration des PCAET et autres documents de planification locale. Elle permet enfin d’identifier des leviers d’action et de suivre l’efficacité au fil du temps des mesures mises en place. Le prochain inventaire 2017 sera publié en 2019. 

Les polluants atmosphériques et gaz à effet de serre traités sont :

  • Les oxydes d'azote (NOX) : somme des émissions de monoxyde d’azote (NO), précurseur de NO2, et de dioxyde d’azote (NO2)
  • Les composés organiques volatils non méthaniques (COVNM) : famille de plusieurs centaines d’espèces recensées pour leur impact sur la santé et comme précurseurs de l’ozone ou de particules secondaires.
  • L’ammoniac (NH3) : c’est un précurseur de nitrate et sulfate d’ammonium, particules semi-volatiles.
  • Le dioxyde de soufre (SO2) : il est principalement issu de la combustion du fioul lourd et du charbon (production d’électricité, chauffage), de la combustion de kérosène ainsi que des unités de désulfurisation du pétrole (raffineries).
  • Les particules primaires Une distinction est faite entre les particules PM10, de diamètre inférieur à 10 μm, et les PM2.5, de diamètre inférieur à 2.5 μm. Les émissions de particules PM10 intègrent celles de particules PM2.5.
  • Les gaz à effet de serre (GES)

Les principaux résultats :

Les secteurs d’activités les plus émetteurs de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre sont le transport routier et le secteur résidentiel.  

Inventaire des émissions 2015 NOx 

Baisse de 37% des émissions de NOx en 10 ans 

Inventaire des émissions 2015 PM10 

Baisse de 29% des émissions de PM10 en 10 ans 

Pour en savoir plus :



Accès aux anciennes actualités d’Airparif